Auréline 4 – une situation compliquée

Message du 20/05/10 17:55
De: Auréline
A: Anne-So
Objet : News

Hello !

Comment vas-tu ? Tu ne peux pas savoir comme vous me manquez ! Pas aussi simple que je le pensais de nouer des contacts à Paris.

Et la bande ? Alex picole toujours autant ?

Tu sais la personne dont je t’ai parlé… Cela devient un peu plus sérieux. Il m’a adressé un questionnaire sur les pratiques sexuelles. Oui je sais, c’est un peu particulier. Il y a des perversions que je ne m’imaginais même pas. Dans certains cas, j’ai dû chercher les définitions sur Wikipedia.

Il y avait quatre réponses possibles :

– 0 hors de question
– 1 bof mais je veux bien pour faire plaisir
– 2 pourquoi pas ?
– 3 j’aime ou j’aimerai essayer
– 4 oh oui ! J’adore !

Après coup je crains d’avoir coché les cases avec un avis positif pour un peu trop d’activités sans réfléchir, dans l’excitation du moment. Je crains de le regretter par la suite… J’ai quand même dit non pour le fist-fucking et les pratiques scatologiques. Et la zoophilie bien-sûr, en plus c’est illégal. Le marquage au fer rouge, j’ai hésité c’est un peu dingue. Une toute petite marque, genre tête d’épingle peut-être…

Tu dois me prendre pour une folle. J’admets que, parfois, en ce moment, je ne me reconnais même plus.

Grosses bises à toute la tribu,
A.

————————————————–
Message du 21/05/10 14:15
De: Anne-So
A: Auréline
Objet : Re:News

Coucou ma puce !

Rien de très neuf par ici, la bande se porte bien. Tu nous manques aussi. On se verra bientôt, les vacances approchent. Enfin, à ce que je vois, tu ne t’ennuies pas ! C’est tout de même un peu bizarre, même si ce ne sont pas mes oignons je te l’accorde, d’entretenir une relation avec un type que tu n’as jamais vu. Tu ne sais même pas à quoi il ressemble, après tout, il pourrait même être ton père (je plaisante, ton père est beaucoup trop coincé).

Avez-vous envisagé de vous rencontrer en chair et en os ? C’est bien beau les relations virtuelles mais rien ne vaut une bonne partie de jambes en l’air.

Kiss
Anne-So

————————————————–
Message du 21/05/10 18:42
De: Auréline
A: Anne-So
Objet : Re:News

Tu me connais, je ne sais jamais dire non. Quand j’étais petite, je croyais tout ce que l’on me disait. J’aurais fait n’importe quoi, suivi un inconnu, sauté dans une mare, pour peu qu’on me le demande. Au lycée, il suffisait qu’un garçon m’approche, qu’il soit un peu mignon, un peu sympa, je n’y résistais pas. Même si nous n’allions jamais plus loin que le simple flirt, une réputation est vite établie. On me traite d’allumeuse, les filles me regardent d’un sale œil, les mecs sont prêts à en découdre les uns avec les autres. La situation tourne vite à la catastrophe. Je suis sûr que tu dois avoir quelques anecdotes en tête… Ces derniers temps, depuis que nous avons entamé cette relation avec J., je me sens beaucoup plus stable, je n’ai plus envie de courir à droite et à gauche. Il me procure cet équilibre. Alors même si, oui, les qualificatifs étrange, paradoxal, inhabituel peuvent coller mais ma « liaison » – difficile de trouver un terme approprié – avec J.  m’offre la stabilité qui me manquait. Je crois que j’ai trouvé un moyen d’améliorer l’image que je me fais de moi, de me sentir plus en confiance et j’évite ainsi de me jeter dans les bras du premier venu, comme j’ai pu le faire par le passé.

C’est compliqué. Visiblement J. n’est pas disponible pour une relation normale. Je crois qu’il veut en rester à une expérience virtuelle même si, et j’ai du mal à le lui dire, j’aimerais aller plus loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>